WLADYSLAW GRYGNY

1936 - 2017 / Pologne 

Diplômé d'une école secondaire technique pour mineurs, Grygny travaille comme électricien-technicien à la mine à Katowice. Puis à la fin des années 60, il fait des tournées avec des groupes de musique célèbres, comme sonorisateur et photographe. Il fonde une famille, mais sa maladie mentale a ouvert la voie à son effondrement. Dès lors, l'artiste vit retiré et mène une vie d’errance et se met alors à créer intensément.

Dans les années 1980, il abandonne ses œuvres devant la porte du musée ethnographique de Cracovie.

Grygny rédige ses pensées sur le monde sous forme de lettres qui adoptent la forme d'un commentaire, d'un jeu de mots ou d'un manifeste particulier. Ses calligrammes incorporent également des éléments trouvés, des fragments d’enveloppes, de vieux papiers. Chacune de ses œuvres porte un timbre fiscal et un cachet postal.

Ses œuvres ont été exposées au musée d'Art Moderne de Varsovie en 2016.